Apple, Facebook et Google : Le transfert de données personnelles de l’Union Européenne vers les Etats-Unis a été interdit par la justice européenne.

1er novembre 2015

Le mois dernier, la Cour de Justice de l’Union européenne a réaffirmé que les droits relatifs à la protection des données personnelles constituent une partie intégrale du régime des droits fondamentaux de l’Union européenne. L’interdiction de la Cour vise particulièrement des géants comme Apple, Facebook et Google. En invalidant les accords «safeharbor», la CJUE pourrait donc forcer ces géants à conserver ces données en Europe.

Pour en savoir d’avantage
La justice européenne invalide le très controversé Safe Harbor, un accord sur les données personnelles