Le Centre de la sécurité des télécommunications (CST) a partagé des métadonnées mal protégées à ses alliés.

07 mars 2016

Dans son rapport annuel, le Centre de la sécurité des télécommunications divulgua avoir partagé depuis 2013 de l’information sur l’identité de canadiens contenue dans certaines métadonnées. Le CST a depuis suspendu ce partage avec ses alliés les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande faute de les «minimiser» adéquatement.

Pour en savoir d’avantage
Surveillance : le Canada a suspendu le partage d’informations avec ses alliés