Les données de près de 230 millions d’américains publiquement exposées. Du régal pour les hackers.

Exactis aurait involontairement exposé publiquement sa base de données composée d’environ 340 millions de documents contant des informations personnelles variant des adresses de courrier électronique, adresses résidentielles, numéros de téléphone aux détails tels que la religion et les habitudes. 110 millions d’entre eux étaient liés à des entreprises. Ces données comprennent plus de 400 paramètres d’informations personnelles.

Pour en savoir d’avantage
Une fuite inédite de données personnelles découverte aux USA